Grâce aux différentes matières dont sont constitués les sextoys, les fabricants peuvent obtenir des textures, des constitutions ou des couleurs très variées. Mais face aux appellations parfois obscures des ces matières, il est difficile de savoir de quoi elles sont vraiment faites.

Quand on choisit un sextoy, on fait attention à l'apparence et aux sensations qu'ils procurent. Mais il est aussi important de regarder de plus près de quoi ils sont fait. D'abord parce que leur matière définit leur texture et donc les sensations qu'ils apportent mais aussi pour des raisons de santé. Par exemple, actuellement on parle beaucoup des risques pour la santé causés par les phtalates. La communauté européenne à imposé des normes pour tous les produits susceptibles d'être porté à la bouche par les enfants mais aucune norme n'existe pour les sextoys. Pourtant, ils sont en contact directe avec nos muqueuses et une étude a montré que cela est aussi dangereux qu'une ingestion. Les fabricants ont pris conscience de ces risques et on trouve de plus en plus de produits sans ou avec très peu de phtalates.
Actuellement, les principales matières que l'on trouve dans la composition des sextoys font partie de 5 catégories principales : les élastomères, les plastiques, l'acrylique, le verre, et le métal.

Les élastomères

Les élastomères sont des polymères aux propriétés élastiques et qui résistent très bien aux déformations.Ils sont désignés par les fabricants par l'abréviation TPE (ou TPR en anglais : Elastomère thermoplastique).

Dans cette catégorie, on trouve essentiellement les caoutchoucs et les silicones ainsi qu'une matière brevetée par le fabricant Topco Sales: le Cyberskin.

Les élastomères,  à condition qu'ils ne soient pas mélangés à du plastique, ne contiennent pas de phtalates.

Les caoutchoucs peuvent être soit organiques et d'origine naturelles tels que le latex, soit synthétiques. Les caoutchoucs sont très utilisés car ils ne sont pas chers, faciles à utiliser pour la fabrication et résistants. Toutefois, ils sont poreux et donc moins durables que le silicone. A cause de leur porosité, il est plus difficile de les nettoyer et les bactéries s'y développent plus facilement. Il faut donc bien les nettoyer avec de l'eau et du savon ou avec un produit de nettoyage pour sextoys. Il faut aussi faire très attention au latex auquel certaines personnes sont allergiques. Il existe du latex synthétique qui ne provoque pas d'allergies mais l'origine du latex utilisé par les fabricants n'est que rarement indiquée. Il faut donc rester prudent si on est allergique à cette matière.

Les silicones sont d'origine minérale (silice). C'est la matière la plus utilisée pour les sextoys car elle est presque aussi résistante que le caoutchouc, elle est flexible et surtout sa texture se rapproche de celle de la peau. N'étant pas poreux, le silicone se nettoie très facilement à l'eau (même bouillante) ou avec un nettoyant spécial pour sextoys. Lorsque l'on choisi un sextoys en silicone, il faut faire attention à ce qu'il soit 100% silicone ou de qualité médicale. Cela signifie qu'il est hygiénique, hypoallergénique, et qu'il peut être bouilli. Les fabricants qui ne spécifient pas cette qualité utilisent parfois des additifs dont la nature n'est pas toujours identifiable (mais pas forcément nocive).

Parmi les matières constituées essentiellement de silicone, on trouve l'Ultra Realist (produits Doc Johnson aussi appelé UR3), l'Eroskin, le Soft Touch, le New Supersoft, le Futurotic, et les produits Fleshlight. Toutes ces matières sont des tentatives par les fabricants de se rapprocher le plus possible de la texture de la peau. Elles prennent aussi rapidement la température du corps. Mais cela rend parfois le silicone poreux (comme la peau) et plus fragile. Ils sont donc un peut plus contraignants à entretenir (utilisation d'amidon de mais avant de les ranger, nettoyage à l'eau tiède et savon doux uniquement et à utiliser seulement avec les lubrifiants à base d'eau).

Le Cyberskin est une matière composée essentiellement de gel élastomère et de quelques autres produits à priori non toxiques. Sa texture est très semblable à celle de la peau surtout si elle est utilisée avec de la "poudre Cyberskin". Elle a les mêmes avantages et inconvénients que tous les autres produits cités précédemment.

Les plastiques

Les plastiques sont des polymères bruts auxquels on ajoute des charges, des plastifiants et des additifs.Les phtalates (que l'on ne trouve que dans les plastiques) font partie des plastifiants. Ils permettent, entre autre, de rendre le plastique plus souple. Au vu de leur toxicité, il faut bien faire attention à leur absence lors de l'achat d'un sextoy en plastique.

Dans la catégorie des plastiques utilisé pour la fabrication des sextoys, on trouve notamment le PVC et l'ABS. L'ABS étant toujours dur, il ne contient jamais de phtalates. On trouve beaucoup de plastique dans les sextoys car c'est un matériau pas cher et très courant. En général, les produits en plastique sont lisses et facile à nettoyer. Ils peuvent être utilisés avec n'importe quel type de lubrifiant (eau ou silicone). De plus, ils transmettent très bien les vibrations.

L'acrylique

L'acrylique est un polymère cristallin très dur et très résistant. Il est transparent et est donc souvent utilisé pour imiter le verre. Il est non poreux donc hygiénique et facile à entretenir.

Le verre

Le verre est en général fabriqué à partir de d'oxyde de silicium (du sable). C'est un matériau très adapté à la fabrication des sextoys: il est non poreux donc hygiénique, hypoallergénique, très lisse et ne nécessite donc peu ou pas de lubrifiant, peut être stérilisé, ne retient pas les odeurs et est souvent très beau. Son entretien est facile avec n'importe quel type de nettoyant.

Le métal

On utilise essentiellement deux métaux dans la fabrication des sextoys: l'acier et l'aluminium.Alors que l'acier est très résistant et lourd l'aluminium est un peu plus fragile mais il est plus léger. De plus, contrairement à l'acier, l'aluminium ne rouille pas.Dans les 2 cas, les métaux sont faciles d'entretient avec n'importe que solvant et permettent de fabriques de très beaux sextoys et bijoux intimes. De plus, ils peuvent être chauffés ou refroidi pour obtenir différentes sensations.

Il existe d'autres matières telles que le bois ou le cuir pour fabriquer des sextoys mais actuellement leur utilisation reste encore assez limitée.